Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Feuilleton’ Category

Troisième épisode de notre feuilleton, par Siddhartha Deb. L’épisode est disponible ici, ou, en téléchargement, ici. Le deuxième épisode est ici.

3.

Un soir, je reçus d’un des innombrables factotums d’Arindam un SMS m’invitant à me rendre au Park Royal Hotel de South Delhi. L’auto-rickshaw que j’avais arrêté passa devant le chantier bientôt achevé du Select Citywalk, un nouveau centre commercial, rêve pharaonique de verre et de granit surgi au milieu d’une chaussée défoncée où des travailleurs journaliers se serraient sous de minuscules abris en tôle de plastique. La route qui menait au carrefour de Chirag Delhi était encombrée : la cohue des véhicules se trouvait reléguée sur des voies étroites par le dégagement d’un large couloir central où l’État voulait créer une voie express réservée aux bus. L’embouteillage dura jusque sur Ring Road, avec les bus, les voitures et  les motos qui se disputaient le peu d’espace, et je fus soulagé de descendre devant le Park Royal, où une pancarte interdisait l’accès aux auto-rickshaws.

Je gravis le chemin escarpé qui menait à l’imposante structure brutaliste de l’hôtel. Les gaz d’échappement et la chaleur estivale laissèrent place à une fraîcheur artificielle quand je passai la porte, deux portiers s’inclinèrent devant moi et sur la moquette épaisse le temps lui-même parut ralentir son cours, soucieux de ne pas brusquer les nouveaux riches indiens et les touristes étrangers qui déambulaient dans les restaurants haut de gamme et les boutiques d’artisanat. J’étais là pour les Trophées des Marques Prestige, un événement organisé par 4Ps, l’un des trois titres de presse économique publiés par Arindam. L’affiche dans le hall – des lettres d’or sur un fond rouge disposées de sorte à évoquer une partie de Scrabble – était ridiculement petite et il me fallut un moment pour trouver où l’événement avait lieu.

(suite…)

Read Full Post »

Les magazines qui publient le type de reportage littéraire dans lequel s’est illustré David Samuels sont une spécificité américaine. Pourtant une tradition de journalisme long existe aussi au pays d’Albert Londres, dont les enquêtes paraissaient en feuilletons. À la croisée de ces deux traditions, et à l’occasion de la venue à Lyon de David Samuels, nous proposons aux lecteurs de notre blog de découvrir «Notes from Underground». Cet article initialement publié en 2000 dans Harper’s figure dans Only Love Can Break Your Heart (Counterpoint, 2008), un recueil encore non traduit en France de textes représentatifs du travail et de la méthode de leur auteur.


(suite…)

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :